Poker & Fisc : entre hypocrisie et naïveté…

de | 29 octobre 2012

Ca chauffe sur les réseaux sociaux.. et même dans certains journaux « de bonne facture »…

Mais que se passe-t-il dans le monde merveilleux du Poker protégé par notre ange Arjel ?

Des méchants agents du fisc épluchent les comptes des joueurs de Poker ( avec un mouchard « made in Arjel » c’est facile), à la recherche de « revenus réguliers » pour les taxer… du coup ces joueurs sortent de leur silence…

Ben justement, c’est bien cela le problème – à part quelques rares joueurs – qu’ont-ils fait ces joueurs ? Ils ont profité d’une législation qu’il leur était TRES favorable pendant 2ans…enfin c’est ce qu’ils croyaient… comment croire que le fisc n’allait pas les rattraper ? Ils ont pourtant des conseillés/agent/room pour les mettre en garde non ?

Dès le départ, il suffisait de suivre (même en diagonale) les travaux des députés lors des discussions de la loi sur la « régulation des jeux d’argent »… le Poker est un jeu de hasard (taxé , ici les origines de cette taxe) , les gains ne peuvent qu’être exceptionnels et à ce titre non taxés, mais en cas de revenus réguliers, il appartiendra au fisc de jugé cette régularité… et avec le fisc…

Actuellement, le Poker est taxé sur le jeu lui même et pas les gains, principe a été accepté (entre lobby et appât du gain…) .. admettons qu’on fasse de même pour l’ensemble des activités des Français.

60 millions de Français, payent env. 50 milliards d’impôts sur le revenus, on supprime cet impôt, pour le remplacer par une taxe sur leurs activités.

Pour simplifier les calculs on va dire que 50 millions de Français ont une activité, chacun payera donc 1000€ d’impôt.

Par activité, il s’agit bien sur d’un travail rémunéré, mais aussi le retraité qui fait du jardinage ou de la mère au foyer qui donne de son temps pour les Restos !  C’est Zlatan qui va être content ! 😉

Cela vous parait une bonne mesure ? C’est pourtant le système adopté pour le poker.

Aujourd’hui le fisc fait son travail… c’était il y a 2ans qu’il fallait gueuler lorsque les députés ont rangé le Poker dans les jeux de hasard, et par la même « interdisant » d’en faire une activité professionnelle

 

6 réflexions au sujet de « Poker & Fisc : entre hypocrisie et naïveté… »

    1. Lipa Auteur de l’article

      il fallait être bien naïf pour croire que cela n’allait pas être le cas… surtout en ce moment où l’état cherche de l’argent partout (où le lobbies ne sont pas assez puissants.. par exemple : taxe sur la bière.. mais pas sur le vin ??? bizarre non ? 😉 )

      Répondre
  1. blacksuccube

    iop,

    L’état taxe les enjeux, c’est une chose. Comme il taxe la valeur ajoutée, les bénéfices des sociétés. Par contre, le flou reste sur les gains qui deviennent des rémunérations. Au delà, des gains bruts, c’est plutôt du coté du rakeback qu’il faut clarifier la chose, non?
    et quand tu as une voiture de fonction, tu paies des charges sociales dessus, non?

    vaste sujet et beaucoup d’hympocrisie. Des deux côtés. Et comme d’habitude, tout le monde veut plus de solidarité à condition d’aller chercher le flouze chez les autres. rien de neuf, non?

    Répondre
  2. Lipa Auteur de l’article

    oui il fallait clarifier les choses il y a deux ans… à croire que certains n’avaient pas trop intérêt à le faire…

    Répondre
  3. Ping : La réforme, oui ; la chienlit, non | blacksuccube, le blog

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *